flacon-war-machine-scitecWAR MACHINE SCITEC, la nouvelle machine de guerre de Scitec…
Un produit bourré de créatine pour une formule pré-entraînement révolutionnaire ? C’est ce que l’on va vérifier avec le War Machine Scitec de Scitec Nutrition.

Déjà, avec un nom comme LA MACHINE DE GUERRE, on peut se dire qu’il doit en avoir sous le capot ce complément alimentaire.
De plus, ce produit nous vient de Scitec, qui n’est pas un petit joueur dans la cour des produits de musculation.

War Machine Scitec vous promet qu’avec son aide, vous allez devenir un vrai soldat, capable d’endurer tous les entraînements, même les plus intenses.

En gros, pour Scitec, War Machine Scitec, c’est un peu le lance-roquette dont vous avez besoin pour pulvériser tous vos ennemies et surmonter les séances de musculation difficiles.

Wow, wow, Scitec, vous y allez pas un peu fort avec vos allusions à la guerre, vous vous prenez pas pour Rambo là ?

Mais ne vous inquiétez pas, en face de lui, ce War Machine Scitec a une équipe de bodybuilders et passionnés de musculation, qui vont le traquer et effectuer les recherches nécessaires pour enfin savoir si ce cocktail de créatine peut vous transformer en Colonel Musculation ou bien au contraire vous reléguer au rang de nettoyeur de chiottes à la brosse à dents.

Les bombes explosent, mais le Sergent AT n’a pas peur et va faire face à ce War Machine Scitec…

Première étape un petit rappel sur l’armée Scitec:

Scitec, le fabricant de War Machine Scitec

Si le nom de Scitec ne vous dit rien, vous venez probablement de commencer la musculation. Pour vous et vous uniquement, un petit cours de rattrapage s’impose.
Pour les autres, les initiés à la marque Scitec, vous pouvez directement passer ces quelques lignes de présentation.

Alors, Scitec, c’est en fait l’un des géants du supplément pour la musculation. Ils sont sur tous les fronts, et possèdent une pléiade de sportifs qu’ils sponsorisent, dans un peu tous les domaines (crossfit, bodybuilding, sports de combats,…). Nous avons déjà parlé de leur nombreux produits : Scitec Vitargo (lire notre test), Scitec 1000 Beef Concentrate (lire le test) et Scitec Attack (lire le test).

L’objectif de la marque Scitec est d’uniquement fabriquer des produits testés, et dont l’efficacité est prouvée.
Et il faut bien l’avouer, jusqu’à présent, on a rarement été déçu par leur produits. Espérons que ce War Machine Scitec ne soit pas l’exception à la règle.
En tout cas, soyez en sûr, nous allons tout mettre en oeuvre de notre côté pour scanner ce produit et vous donner notre réponse avisée à son sujet.

Les présentations sont faites, il est grand temps de commencer cette guerre entre AT et Scitec.
Notre avis et enquête complète sur War Machine Scitec, c’est tout de suite…

Ingrédients de War Machine Scitec

ingredients-war-machine-scitec

War Machine Scitec, la machine de guerre, n’a qu’a bien se tenir. Toutes nos armes sont braquées sur lui, et on compte bien l’étriper afin de voir ce qu’il a dans le ventre.

Pour connaître son efficacité, il faut minutieusement étudier chacun de ces ingrédients un par un. On y va !

1. Créatine :

Forcément, ce complément de pré-entraînement se compose d’une quantité impressionnante de Créatine.

Petit rappel sur ce qu’est la créatine…
La créatine est naturellement synthétisée par votre corps, à partir de plusieurs acides aminées (l’arginine, la glycine et la méthionine).
Le rôle principal de la créatine est d’apporter de l’énergie aux cellules de nos muscles, mais elle aide également à la contraction musculaire.
Un effet « pump » peut alors se produire, dû à la rétention d’eau dans les muscles.

Malgré ce que certains pensent, ce n’est absolument pas un produit dopant, la créatine est vendue légalement.
Attention cependant, lorsque vous prenez de la créatine et à cause de la rétention d’eau, il est primordial de bien vous hydrater durant toute la journée.

Plus spécifiquement, voici ce que l’on retrouve dans la matrice “top secrète” du War Machine Scitec

1.1 : Créatine monohydrate micronisée microntec :

La créatine monohydrate est de loin la créatine la plus reconnue et la plus utilisée, voir la plus basique. Mais la version Scitec, Microntec, a comme avantage d’être une créatine monohydrate encore plus fine.
Le plus ? Une meilleur dilution et donc un effet plus performant !

1.2 : Créatine citrate :

Deuxième type de créatine pour notre War Machine Scitec qui, on doit l’avouer, possède un armement qui se respecte pour le moment.
La créatine citrate est en fait une version évoluée de la créatine monohydrate.
Son effet jouera davantage sur votre endurance et votre temps de récupération à la suite d’entraînements intenses.

1.3 : Kre-Alkalyn ®

Ce type de créatine est plus récent que les deux premièrement cités.
La Kre-Alkalyin est plus performante que les autres, car elle ne produira pas de créatine (habituellement rejetée par voie urinaire).

1.4 : Créatine monohydrate tamponnée PH :

On retrouve ici notre Créatine monohydrate, mais tamponnée PH. Pour ne pas trop rentrer dans des détails scientifiques inutiles, sachez que, comme la Kre-Alkalyin, ce type de créatine a un meilleur pouvoir stimulant et améliore l’effet « pump » classique.

Voici pour la liste top secrète du cocktail de créatine de War Machine Scitec…

Notons quand même que tout ce petit monde va, au final, vous fournir plus de 5000 mg de créatine. C’est de la bombe, si on peut utiliser ce petit jeux de mots foireux.

Plus sérieusement, c’est une dose importante, et War Machine Scitec démontre alors toute la puissance de son arsenal.

Au niveau créatine, c’est top…

Mais qu’en est-il des autres ingrédients ? Rien n’est encore joué !

2. L-Arginine HCL :

La L-Arginine est un acide aminé essentiel. Il est principalement utile car il va réduire le taux d’ammonia.

L’ammonia est en fait crée de façon naturelle par notre corps suite à la pratique d’un sport intense. Il est embêtant par le fait qu’il provoque la fatigue. Le réduire est donc une bonne chose pour booster votre énergie lors d’une séance bien intense.

Le L-Arginine aide vos hormones de croissance, et il est souvent utilisé remède contre la perte de puissance du pénis grâce à l’amélioration du flux sanguin qu’il génère (un petit plus qui fait toujours plaisir).

Malgré tout, on marche sur des oeufs, car il faut bien avouer que les avis des scientifiques divergent quant à son efficacité…

3. Bêta-alanine :

On a ici affaire à un autre acide aminé, mais non essentiel. On l’appelle souvent la nouvelle créatine.

De fait, son effet est assez similaire à la créatine habituelle. Une plus grande vigueur musculaire et une fatigue moindre sont ses atouts principaux.

Ici, ce produit et son efficacité sont prouvés de façon scientifique.

Bien entendu, les effets ne sont pas immédiat mais sur le long terme, il fonctionne !

4. Phosphate tricalcique :

Pour être plus clair, c’est du Phosphate de Calcium. Il sert ici de supplément calcique. Et ce calcium qui, tout en consolidant vos os, va également booster votre testostérone. Pour information, celui-ci aidé également à réguler le rythme cardiaque.

5. Chlorhydrate de L-Acétyl Carnitine :

La L-carnitine, provenant de la méthionine et la lysine, va obliger votre corps à utiliser votre gras excédentaire. Et le transformer ensuite en énergie.

Hé oui, la L-carnitine va jouer un rôle dans le transport de molécule graisseuse vers les mitochondries. Ces dernières transformeront cette graisse en ATP, autrement, en énergie pour les muscles.

Cela résulte en une amélioration des performances et une perte de graisse. Au top !

6. Caféine anhydre :

Encore une fois, pour faire plus simple, de la caféine déshydraté…

A ce propos, gros bémol sur le nom des ingrédients. Utiliser leurs noms les plus complexes, peut-être pour donner l’impression que la composition du produit est plus scientifique que les autres ? On a reconnu l’astuce Scitec !

Revenons à notre caféine: la caféine est connue et reconnue comme étant un ingrédient phare des suppléments alimentaires pour les sportifs.

Son action de thermogenèse va provoquer un effet brûleur de graisse. Aussi, c’est un bon stimulant nerveux et musculaire.

7. Acide ascorbique :

Ou Vitamine C !!!

La vitamine C est surtout bénéfique pour nos défenses immunitaires et permet de se remettre plus facilement après des coups dures. A la suite d’une séance intense par exemple.

8. Alpha-Cétoglutarate de calcium :

Le but de ce composant est de réguler le taux de phosphore dans le corps. On pense que cet ingrédient est simplement utilisé ici pour palier au fait qu’un surplus de créatine peut engendrer une hausse trop importante de phosphore dans le corps.

Ce taux, s’il est trop important, peut engendrer des effets contraires à ceux voulus par War Machine Scitec.

9. Acide malique :

Cet acide se trouve principalement dans les fruits et notamment la pomme.

Il va libérer l’énergie des aliments de façon plus efficace. Dans notre cas, cela signifie une plus grande endurance, et une récupération plus importante.

10. Bioperine ® :

La BioPerine est en fait de l’extrait de fruits de poivre noir venant d’Inde. Les bienfaits d’un tel ingrédients sont multiples.

Comme le café, un effet de thermogenèse est présent, concluant en une perte de poids.

Il est aussi prouvé que le poivre noir facilite l’absorption des aliments et augmente notre métabolisme. Un ingrédient qui a donc bien sa place dans ce supplément de pré-entraînement créé par Scitec.

11. Acide Ptéroylmonoglutamique :

L’Acide ptéroylmonoglutamique, ou acide folique, est de la vitamine B9. Pour être précis c’est sa forme synthétique. La vitamine B9 nous intéresse particulièrement dans son rôle de synthèse des protéines, acides aminés et son aide dans la croissance cellulaire.

C’est donc encore une fois pour améliorer notre récupération musculaire et diminuer la sensation de fatigue. La synthèse de la dopamine par la vitamine B9 va également combattre la sensation de douleur et nous procurer un meilleur sommeil.

Voilà, les ingrédients analysés un par un, mission accomplie chef !

A part quelques fausses notes dans le choix du nom de certains ingrédients, on peut dire que la formule est plutôt intéressante et puissante. Mais le test de War Machine Scitec n’est pas fini pour autant !

Note supplémentaire à propos de War Machine Scitec

Scitec nous prévient (et on apprécie ce geste car certains ne prennent même pas la peine de le faire) que :

  • Ce produit est déconseillé aux moins de 18 ans et femmes enceinte ou allaitantes ;
  • Qu’il ne faut pas faire de surdosage ;
  • Qu’il n’est pas conseillé de le prendre couplé avec des anti-dépresseurs ;
  • Qu’il est conseillé de le prendre si vous avez un mode de vie sain uniquement.

Coût de War Machine Scitec

Au moment où nous écrivons cet article, le flacon de 35 capsules est en vente au prix de 21,85€.

Avec une prise de 1 capsules avant l’entraînement, vous pouvez tenir 35 entraînements, ce qui vous revient à payer 0,6 € par capsule.

commander-maintenant

Avis des utilisateurs à propos de War Machine Scitec

Nombreux sont les adeptes de Scitec et ils ne sont majoritairement jamais déçus. Ce War Machine Scitec délivre bien, d’après nous, le boost d’énergie et l’effet « Pump » recherché grâce à son concentré de créatines multiples.

Certains se plaignent cependant parfois du goût…

War Machine Scitec, en résumé

LES PLUS :
+ Scitec est une star des produits de musculation ;
+ De nombreux avis positifs ;
+ Prix.

LES MOINS : 
– Noms des ingrédients complexes, effet marketing ?

Recommandation

La guerre est finie et War Machine Scitec s’en tire plutôt bien, il faut l’avouer. Malgré l’utilisation de noms scientifiques par pur effet marketing, la formule de ce produit est alléchante.

Une bonne dose de créatine surtout. Et toujours un produit à la pointe de la technologie de la part de Scitec.

Si vous cherchez un produit de pré entraînement, pourquoi ne pas tenter celui-ci ? Et si vous en voulez plus, nous vous conseillons d’aller jeter un oeil sur notre top 3 de boosters.
Parfait combo pour faire exploser votre testosterone !

war-machine-scitec