Versa 1 de USP Labs, une polyvalence inédite

flacon-versa-1-de-usp-labsAujourd'hui mes recherches m'ont amené à croiser la route de VERSA 1 de USP LABS, un nouveau complément qui risque de surprendre le monde du bodybuilding.

Avec une composition totalement inédite, ce nouveau soutien athlétique pourrait transformer vos performances physiques vers de nouveaux records de force et faciliter votre récupération comme jamais auparavant !
La description de ce complément ne précise pas exactement sa cible d'action, mais nous annonce tout de même une hausse de nos performances athlétiques ainsi qu'un meilleur anabolisme.

Face à de telles déclarations, j'avoue que je reste un peu sur mes gardes...Mais restons impartial et allons voir de plus prêt ce que nous réserve ce Versa 1 de USP Labs.

USP Labs, le fabricant de Versa 1

USP Labs est une des rares compagnies à avoir connu un succès à la fois rapide, fulgurant, et qui semble durer dans le temps.
C’est avec son fameux Jack3D, complément de pré-entraînement qui  fait fureur qu’USP Labs a gagné ses marques de noblesse dans l’industrie du supplément pour bodybuilders.
Ils ont d’ailleurs gagné en 2010 pas moins de 3 Supplément Award of the Year grâce au vote des utilisateurs du site référence Bodybuilding.com.

USP Labs a depuis toujours un intérêt déclaré pour les substances naturelles actives des plantes, et investit énormément de moyens dans la recherche et le développement, dans l’objectif d’isoler les principes actifs des plantes pour les intégrer à leurs compléments haut de gamme.
Dans cette optique, la compagnie a déjà sponsorisé plus d’une vingtaine d’études.

Ingrédients de Versa 1 de USP Labs

ingredients-de-versa-1-de-usp-labs

1. N-[2hydroxy2-(4.méthoxyphényl) éthyl]-3.phényl-2.propénamide :

Aïe Aïe Aïe !! Quand une compagnie ne donne comme info sur les ingrédients d'un de ses compléments qu'une formule chimique alambiquée et totalement hermétique pour le commun des mortels, cela ne sent pas très bon, j'en ai bien peur...

Après maintes recherches tout aussi alambiquées que le nom de l'ingrédient qui constitue l'unique principe actif de Versa 1, voilà que j'apprends que cet N-[2hydroxy2-(4.méthoxyphényl) éthyl]-3.phényl-2.propénamide (désolé...) n'est autre qu'un extrait de bael, un arbre aromatique.

Pourquoi USP Labs a jugé utile de perdre le consommateur avec la structure chimique compliquée au lieu d'annoncer clairement la couleur ?
Et bien peut-être que finalement cet extrait de bael ne se révèle pas si intéressant ou révolutionnaire que ça...

En effet, aucune base de données scientifique fiable ne donne le bael comme ayant des propriétés qui correspondent aux annonces de la marque.

Sur le site de Versa 1 de USP Labs, on peut lire, encore une fois, des déclarations qui se veulent chocs sur les effets thermogène ou anabolique de cet ingrédient.
Celui-ci serait l'un ou l'autre selon la dose utilisée : une dose légère entraînerait des effets thermogènes, tandis qu'une dose forte provoquerait des effets anaboliques.

Quelle dose pour quels effets ? Le mystère restera entier.

Cela a peu d'importance en réalité, car en lisant la description de cet ingrédient, toujours sur le site de Versa 1, une énorme envie de rire...ou de pleurer, me prend soudainement.

L'extrait de bael aurait en effet une large variété de cibles moléculaires.
Premièrement avec un nouveau type de récepteurs cellulaires, les TAAR, avec une capacité à augmenter la vigilance, l'éveil et la cognition, tout cela en réduisant le taux de graisse corporelle !
De la vigilance au bout de gras, le chemin ne nous est pas détaillé...
Peut-être un lien entre ces récepteurs, qui joue un rôle sur le système olfactif...et la capacité des bodybuilders de maîtriser leurs odeurs corporelles à l'entraînement...ou bien de résister à l'odeur attirante d'un bon hamburger... ?

Ne cherchez pas à comprendre, USP Labs nous dit lui-même que :
"Comme si cela n’était pas suffisant, les molécules exerçant une activité sur les récepteurs TAAR ont également tendance à réduire le taux de graisse corporelle comme l’ont démontré les études animales effectuées, même si les résultats ne sont pas statistiquement significatifs."

Ok, on passe.
Prioriété suivante : USP Labs pense que le mécanisme potentiel de cet alcaloïde se base sur un effet androgénique et anabolique....Des conclusions scientifiques préliminaires de tests réalisés chez l’être humain pourraient soutenir ces conclusions en rapport à une prise de poids corporelle.

Si vous comprenez quelque chose à ce langage, s'il vous plaît aidez moi !
La marque pense, et bien vous m'en voyez ravi !
Mais elle mentionne surtout de vagues études sur les lapins, non documentée et non argumentée.

Enfin la marque nous embarque sur le terrain de la lipolyse, avec une interaction supposée de l'extrait de bael sur les adrénorécepteurs bêta-3 qui favoriserait la réduction de la masse grasse.

Là, il est vrai, des études sur les animaux ont été effectuées. Malheureusement elles n'ont révélé aucun effet du bael sur la lipolyse.

Au point où nous en sommes, je ne sais pas s'il est bien utile de continuer cette revue de produit...pour le fun peut-être, ou pour prendre conscience du manque de professionnalisme dont peuvent parfois faire preuve certains fabricants.

2. Cytidine :

Cette molécule viendrait soutenir le premier ingrédient.
Prise oralement, la cytidine, plus connue sous le nom de citicoline, va agir sur le cerveau. Elle soutiendrait les niveaux d'acétylcholine, un neurotransmetteur lié au phénomène de contraction musculaire.

Franchement, cela est loin de me satisfaire en terme de validation d'un ingrédient, qui plus est lorsqu'il vient soutenir une molécule qui, comme nous l'avons vu, n'aura probablement pas d'autre effet que de nous vider le porte-feuille. Mais je m'égare...

Coût de Versa 1 de USP Labs

Au moment où j'écris cet article, j'ai trouvé Versa 1 d'USP Labs au prix de 35.90€ la boîte de 30 gélules.

A raison d'une gélule par jour, le pot équivaut à 1 mois de supplémentation au prix de 1.19€/jour.
Pas donné pour un extrait qui ne sert à rien !!

commander-maintenant

Avis des utilisateurs de Versa 1

Alors là, j'avoue que c'est un feu d'artifice ! Vous connaissez probablement le site référence Bodybuilding.com.
Bien qu'ils ne commercialisent plus le produit (on se demande bien pourquoi!), j'ai pu dénicher la page d'avis utilisateurs toujours en ligne.
Et là, que vois-je ? Des 10/10, le produit est plébiscité pour ses effets anaboliques détonants, etc.
Et puis en regardant les photos des profils ayant posté un avis, je commence à leur trouver un côté très faux, très Istock photo – mot clé fitness et sport.
Et bingo ! En cliquant sur un certain nombre de ces profils, on s'aperçoit que leur création et la dernière visite de l'utilisateur ont été faites soit le même jour, soit dans un intervalle très rapproché ; que les soi-disant utilisateurs n'ont rempli aucune information les concernant, profil blanc ; que tous ont été crées à la même période...

Bref ! Une avalanche de faux profils !

Quand on sait à quel point, en tant qu'adepte de la musculation, nous pouvons prendre soin de notre entraînement, notre alimentation, et bien sûr nos compléments, je trouve ça carrément choquant d'une marque, d'autant plus aussi connue et reconnue, d'avoir recours à ce genre de pratique !

Versa 1 de USP Labs en Résumé

LES MOINS :
- Ingrédient obsolète ;
- Prix élevé ;
- Faux profils d'utilisateurs pour plébisciter le produit.

Recommandation

Dois-je ajouter autre chose que ce que j'ai déjà exposé dans ce test ?

Je pense que nous avons tous mieux à faire que d'essayer Versa 1 de USP Labs. Et j'avoue que je ne suis pas loin d'avoir tout bonnement envie de boycotter la marque une bonne fois pour toute !!
Dommage, car ils ont su faire du bon travail avec d'autres compléments, comme Jack 3D par exemple.

versa-1-de-usp-labs

Mots-clefs : , , , ,

Partagez Votre Avis Sur Cet Article !

Laisser un commentaire

Loading Facebook Comments ...