les-oeufs

Dans le monde de la nutrition, le débat sur les œufs reste encore très chaud.
Depuis plus de 40 ans les chercheurs se demandent si les oeufs, sous différentes formes (omelettes, au plat ou brouillés) sont bons pour la santé.

L’argument contre ? Les oeufs sont riches en graisses et en cholestérol.
On pourrait donc penser que retirer les jaunes ou tout simplement éliminer les oeufs de notre régime alimentaire règle le problème et pourrait même nous aider à perdre du poids.
En réalité les choses sont plus compliquées qu’elles n’en ont l’air, et la question n’est pas aussi tranchée.

Les oeufs favorisent la perte de poids

oeufs-et-perte-de-poids

Vous avez sûrement déjà entendu que manger des oeufs va vous faire grossir car 60% des calories contenues dans les oeufs provient de graisses.

Cependant manger de la graisse ne rend pas systématiquement gros, et les oeufs sont tout de même assez peu caloriques et peuvent vous aider à perdre du poids.
Un oeuf compte seulement 70 calories, avec un excellent apport en protéines avec 6 g et 5 g de graisse.
Cette combinaison protéine/graisse participe à la libération d’hormones de la satiété, et vous procure ainsi une sensation d’avoir suffisamment mangé plus rapidement.
Les protéines contenues dans les oeufs entraînent également la libération de glucagon, une hormone qui encourage le corps à libérer et à utiliser ses réserves d’hydrates de carbones et de graisse.

Les oeufs n’influencent pas les taux de cholestérol

La réduction des taux de cholestérol est devenu un vrai cheval de bataille dans le domaine de la santé publique depuis des décennies.
On pourrait penser qu’en réduisant les quantités de cholestérol ingérées, on réduit par la même occasion le taux de cholestérol dans le sang.
C’est la raison pour laquelle les oeufs sont réputés dangereux.

Cependant, le cholestérol en provenance de la nourriture ne provoque pas une telle augmentation du cholestérol dans le sang.
En fait, seulement 30% des individus expérimentent une élévation de leur taux de cholestérol avec un régime alimentaire riche en cholestérol.
Les chercheurs après des observations sur plus de 100,000 personnes, ont conclu qu’une consommation quotidienne d’oeufs chez des personnes saines n’augmente pas les risques de soucis cardiaques.
De plus, une étude a même montré que manger trois oeufs par jour comme faisant partie intégrante d’un régime pauvre en hydrates de carbone augmente le bon cholestérol sans aucun effet négatif sur la santé.

Délectez-vous avec des oeufs entiers !

Le leitmotiv “seulement le blanc” est bien connu dans les milieux sportifs, et ce n’est probablement pas la première fois que vous l’entendez.

Un blanc d’oeuf contient 3.5 g de protéine.
Le reste des nutriments, protéines et graisses se situent dans le jaune, ce qui signifie que ce dernier est bien la partie la plus nutritive de l’oeuf.

Un jaune d’oeuf recèle 240mg de leucine, l’acide aminé responsable de la croissance musculaire.
Outre ça, les jaunes détiennent encore plus de bienfaits. Ils contiennent de la choline, essentielle pour les fonctions de la membrane cellulaire, du cholestérol qui de fondation moléculaire à de multiples hormones, de la vitamine, D et E.

Cuisez vos oeufs pour bénéficier de plus de nutriments !

oeufs-cuits

Depuis qu’on a vu Rocky Balboa avaler des oeufs crus au petit-déjeuner, beaucoup d’entre-nous sommes devenus fans des oeufs crus.
Les oeufs crus sont réputés pour aider à la digestion du cholestérol dans sa forme non oxydée.
Cependant la dégradation et l’oxydation des oeufs à la cuisson est en réalité très faible, surtout si vous les cuisinez à basse température.
Et les oeufs cuits se révèlent riches en lutéine, en zéaxanthines et en biotine, nutriments essentiels qui participent à la santé globale.

Et ce n’est pas tout !
Les oeufs sont également naturellement riches en vitamines !
Les oeufs sont une part importante d’un régime classique équilibré, car ils recèlent des pouvoirs nutritifs étonnants.
Extrêmement riches en protéines, les oeufs peuvent être considérés comme des équivalents à la viande et offrent d’ailleurs nombre de nutriments similaires à cette dernière.
Un seul oeuf de gros calibre procure à l’organisme une quantité significative de vitamines. Citons dans ce contexte :

La riboflavine

La vitamine B2, ou riboflavine, est essentielle pour que l’organisme soit capable d’assimiler l’énergie présente dans les aliments, maintenir une peau et une vision saines.

Un gros oeuf contient environ 0.24 mg de riboflavine, soit presque 20% de l’apport journalier recommandé.

Vitamine B12

La cobalamine, connue sous le nom de vitamine B12, se trouve en bonne quantité dans les oeufs.
Elle est essentielle pour le développement de l’ADN et de l’ARN.
Cette vitamine aide également au métabolisme des graisses et des protéines, et permet de garder une peau, des yeux et un foie en bonne santé.

Un gros oeuf vous procurera 0.65mcg de vitamine B12, soit environ 27% des apports journaliers recommandés.

Acide Pantothénique

Un gros oeuf contient environ 0.7 mg d’une autre vitamine très importante, l’acide pantothénique, soit approximativement 15% des AJR pour un adulte.

L’acide pantothénique est essentiel pour métaboliser la nourriture et la transformer en énergie, ainsi que pour produire certaines hormones et le cholestérol.

Folate

Le folate s’avère essentiel pour la formation des globules rouges et de l’ARD et l’ADN.
Le folate est souvent ajouté comme complément alimentaire dans le régime des femmes enceintes afin de prévenir le problème de spina bifida ou d’autres malformations congénitales.

Un oeuf procure 23.5 mcg de folate soit environ 6% de ce dont un adulte moyen a besoin.

Autres Vitamines

Au sein d’un régime alimentaire équilibré les oeufs apportent un certain nombres d’autres vitamines importantes, dans des quantités moins élevées.
Cela inclut : environ 80 mg de vitamine A, 0.6 mcg de vitamine D, 0.1 mg de vitamine B6, mais aussi 0.5 mg de vitamine E et 0.03 mg de thiamine.

A suivre, des recettes à base d’oeufs pour booster vos repas !